Les Medef c'est un peu comme l'inquisition espagnole, ils débarquent quand  on s'y attend pas. Selon des sources proches de l'enquête, les CDs seraient dans un carton et les livrest dans un autre ; la main d'oeuvre roumaine qui devait faire l'assemblage ayant  été délocalisée au pakistan les cartons ont été retournés dans  leur état d'origine à notre Medef hexagonal qui va devoir palucher la finalisation avec leur propres mains (à quoi ça sert de mondialiser la production si c'est pour tout faire soi-même, sans déconner mais que fait Strauss-Kahn?)(tout compte fait on veut pas savoir). D'ailleurs vous pouvez écouter les source proches ici(*), et franchement ça vaut le coup d'oreille. Metaphysical punk, est donc le cinquième alboum des Medef Inna Babylone, avé 21 titres (dont une reprise de "la fille du coupeur de joint" qui est d'ores et déjà promis à un bel  avenir de running gag), structuré autour d'un concept basé sur les langues et les cultures, bref, j'ai hate de l'avoir entre les pognes. Et c'est pas impossible que je vous en recause sous peu ; la virée agenaise s'avérant de plus en plus probable pour ma pomme.

En attendant, sachez que le morceau introductif s'appelle "l'empreinte écologique", et que le clip qui l'accompagne, réalisé par le sieur Tristelune, est tout simplement magnifique (je ne l'ai pas -encore- mis sur Youteub parce que le format d'origine est du mp4 et que la conversion en flv est hideuse).
Pour commencer, un extrait explicatif tiré de l'émission Earplug (*), suivi du clip qui déchire sa mère (la terre).


Itw Medef Inna Babylone - Earplug 08/06/09

Un morceau en chinois dont le titre veut dire "quelle est ton empreinte écologique ?"

LON





(*) Earplug, émission du 8 juin 2009.